ACCUEIL  Aménagement d'une salle dédiée Home Cinéma.

ait           "le sol " l'isolation "le lambris "les gaines "le placo  "l'écran

en cours "les finitions "le matos "la pièce terminée

à venir     "les screenshots 

 

Finalement, ce sera une chape liquide anhydre chauffante.

         

L'écart de niveau ne permettait pas de faire une seule couche. J'en ai profité pour mettre un chauffage par le sol entre la couche de ravoirage et la chape liquide. De plus, j'ai changé ma chaudière fioul par une chaudière à bois déchiqueté.

Une entreprise spécialisée a donc récupéré les plaques de polystyrène au plus haut pour les mettre au plus bas. Puis, ils ont posé un film polyanne avant de couler les chapes. C'est assez rapide. J'avais mis une bande de mousse (12cm) sur le pourtour pour les ponts pour isoler la chape et éviter les ponts phoniques. Ca me fait une hauteur de plancher importante. dessous le polystyrène, il y avait de l'agglo, un plancher, le torchis et les poutres.

Le résultat est impeccable, bon mais ce n'est pas donné non plus.

On remarquera le collecteur avec la réserve, la pompe et les manomètres de pression de départ et d'arrivée des 5 tuyaux. Heureusement, j'avais prévu de faire passer les tuyaux de cuivre en refaisant la salle de bains. Installation par un chauffagiste, même si je me suis occupé de la pose des tuyaux et du polystyrène à plot. La chape liquide n'est coulée qu'après avoir vérifié la mise sous pression du système. Elle est ensuite poncée. La surface est vraiment plane sans joint de dilatation pour un poids au m2 minime.

Ils ont pratiqué trois ouvertures de chaque côté pour assurer la ventilation du plancher ; très important si l'on ne veut pas faire tout pourrir...

Pour le plaisir, la photo de la chaudière, du ballon et du déssileur :

Prix :